HISTORIQUE DE PUNCH POWERTRAIN

1972 - 1974

La société anonyme, « DAF Produktie Sint-Truiden N.V. » est fondée comme filiale de DAF automobiles. L’entreprise marque immédiatement l’histoire de l’automobile avec une boîte de vitesses automatique, la Variomatic. Le « levier de vitesse intelligent » était un système de transmission à variation continue (CVT) pour propulsions sur la base de deux courroies en caoutchouc.

1975 - 1997

Volvo reprend DAF automobiles. Dans les années qui suivent, Volvo bâtit une nouvelle usine de CVT et le constructeur suédois pose les premiers jalons du département R&D. Les premières transmissions CVT avec courroie de transmission en métal pour traction avant, quittent les lignes de production. Volvo, Fiat, Ford et MG-Rover en équipent plusieurs modèles. Au début des années 1990, l’entreprise se sépare de Volvo.

1998 - 2005

ZF Getriebe reprend l’usine de CVT. Pour sa première MINI, BMW choisit les transmissions CVT de Saint-Trond (Belgique). Pendant la période ZF, on établit les bases des processus de qualité actuels, qui n’ont cessé d’être améliorés par la suite, ainsi que des méthodes de développement utilisant des jalons de qualité. L’entreprise fait ses premiers pas sur le marché chinois.

2006 - 2008

Punch International reprend les activités CVT. Sous le nom Punch Powertrain, la réputation de nos CVT croît en Chine et nos CVT sont utilisées dans des voitures des marques sud-coréennes Hyundai et Kia Motors. Le développement des nouvelles techniques telles que les transmissions hybrides et électriques continue avec succès. En 2008, à Nanjing, la première usine chinoise ouvre ses portes.

2009 - 2010

La société d'investissement limbourgeoise « LRM », la Société régionale d’investissement pour la Flandre « Gimv » et « Capricorn Ventures » deviennent actionnaires et consolident ainsi l’avenir de Punch Powertrain.

2013 - 2015

Après plusieurs années de collaboration, Punch Powertrain reprend l’usine néerlandaise Drive Train Innovations (DTI). L’entreprise compte ainsi une nouvelle implantation à Eindhoven, agrandit sensiblement son département R&D et affiche une forte croissance en termes de propriété intellectuelle.

2016

Le 31 août 2016, le groupe Yinyi acquiert 100% des parts de Punch Powertrain précédemment détenues par : LRM Gimw, Capricorn et New Horizon. Au travers du groupe Yinyi, nous avons trouvé le partenaire idéal capable de supporter à la fois, nos ambitions de croissance, d’extension sur les marchés internationaux et notre volonté de rester à la pointe en termes de développements technologiques. Depuis 2015, nos capacités de production ont bondis de 300.000 unités par an à plus d’un millions d’unité par an, à la fois en Belgique et en Chine.

2017

Le 7 février 2017, Punch Powertrain a inauguré une nouvelle usine en Iran. Avec plus de 80.000.000 d’habitants, l’Iran est un très grand marché où les gros embarras de circulation provoquent naturellement une demande en boîtes de vitesses automatiques. Afin de répondre à cette haute demande, Punch Powertrain a construit une usine dans le Nord, dans la province de Zanjan où 100 employé produisent entre 50.000 et 70.000 boîtes de vitesses par an.

Le 1er juillet 2017, la société allemande TEG - située à Flechtorf - devient la dernière acquisition du groupe. Cette acquisition permet à Punch Powertrain de renforcer sa présence sur le marché européen avec un nouveau bureau allemand. Parallèlement cette acquisition renforce également les resources du département R&D grâce aux nouveaux employés rejoignant le groupe.

Entre-temps, Punch Powertrain fournit des transmissions à plusieurs marques de voiture chinoises, dont la plupart des fabricants d'équipement d'origine (OEM) chinois. Grâce à ce succès, New Horizon, une entreprise chinoise, devient actionnaire.

Dans le monde des technologies de transmission innovatrices, Punch Powertrain devient un acteur international stable, en pleine croissance, et indépendant des marques.